FACE THE MUSIC – Une plate-forme dédiée aux artistes de Live Musique en temps de pandémie

 

 

En raison de la pandémie de COVID 19, la plupart des événements publics internationaux ont été annulés pour lutter contre la propagation de la maladie, entraînant des conséquences catastrophiques pour le secteur du tourisme et la scène de la musique électronique. Cette pandémie est une situation entièrement nouvelle qui nous concerne collectivement, mais les personnes dont les moyens de subsistance dépendent du tourisme, des boîtes de nuit, des festivals en souffrent le plus car l’industrie de la musique live, qui dépend entièrement de grands rassemblements dans des espaces bondés, a été amenée à un arrêt presque total.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les grands rassemblements ont été interdits en Asie, en Europe et aux États-Unis, et l’impact des événements annulés a mis en lumière à quel point l’écosystème de la musique électronique était fragile et à quel point nous sommes tous interconnectés. Les gouvernements du monde entier ont déjà pris des mesures pour protéger de nombreuses industries, promettant souvent un soulagement pour les “ petites entreprises ”, mais on ne sait pas encore comment les petites entreprises de l’industrie de la musique électronique, qui constituent une importante source de revenus pour certaines villes, pourraient avoir accès aux fonds de secours gouvernementaux. L’industrie de la musique électronique repose la plupart du temps sur l’esprit d’entreprise et la prise de risques; la plupart des promoteurs commencent comme des mélomanes qui décident de réserver un artiste dans un lieu de leur ville et la plupart des artistes essaient de créer quelque chose qu’ils aimeraient écouter eux-mêmes. Très peu de gens se sont lancés dans cette entreprise avec la notion d’argent à l’esprit, et très peu de gens ont mis de côté assez économies pour pallier à des mois d’annulations. Dans de nombreux pays, organiser des soirées n’est pas considéré comme du business et les artistes indépendants ne sont pas protégés des risques de chômage forcé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, il devient évident que la musique live a besoin d’un changement structurel pour survivre au COVID-19. Alors un collectif a créé FACE THE MUSIC une plate-forme où l’idéologie va au-delà de la notion de rentabilité. Les personnes impliquées  ont la musique comme passion et comme mode de vie. Ils abordent la musique comme une forme d’art avec l’idée de construire une communauté, une alliance via une association à but non lucratif agissant au niveau mondial pour soutenir et améliorer l’industrie de la musique électronique.

 

 

 

 

 

 

Chez FACE THE MUSIC, ils visent à représenter et à rassembler non seulement l’industrie de la musique mais aussi les agences de réservation, les artistes, les promoteurs, les clubs et autres lieux, les directeurs de tournée, les professionnels des médias, les agences de voyages, les compagnies aériennes, les hôtels, etc. Leur objectif principal est de trouver des sponsors et/ou financement pour leurs membres, de rassembler des informations à jour sur les mesures COVID 19 et la réouverture de l’industrie de la musique, d’établir une communication avec d’autres associations qui partagent les mêmes objectifs comme Booking United, le Global Night Mayor, EFEM, NTIA et nighttime.org pour n’en nommer que quelques-uns…

 

Plus d’information

FACE the Music Website

FACE the Music Facebook

FACE the Music Instagram

 

 

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.