Thư Madelin de Moniq Studio – Le goût sauvage de l’inapprivoisé

 

Certains designers et modèles prennent tout trop au sérieux. Apparemment sans même aucun plaisir. Ca m’ennuie tellement tout ça… Par contre quand la mode devient ludique, là c’est de la joie pure.

 

 

 

 

 

 

Thư Madelin, avec sa marque basée à Hanoi MONIQ Studio, est tout autant attirée par le jeu que par son métier de designer. Formée par sa propre vision de la mode et par une formation universitaire au London College of Fashion Studies et au Hanoi College of Art, Thư crée aujourd’hui de superbes pièces en édition limitée et sur mesure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa marque pleine d’entrain, audacieuse et dangereusement amusante est portée par les célébrités et les individus qui embrassent les matériaux et couleurs effrontées.

C’est exactement ce que je recherche.

Brocarts, fausses fourrures et imprimés d’animaux ajoutent tous une touche tridimensionnelle à ses pièces. L’inspiration de la nature ne s’arrête pas là. Des plaques de flamants roses et de planètes, ou un œil, ornent parfois ses créations, qui s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“J’enfreins les règles et j’invente mes propres arcs-en-ciel.”

 

 

MONIQ Studio juxtapose des couleurs saturées contrastées et mélange des teintes et des couleurs néons qui crient : “Je brise les règles et j’invente mes propres arcs-en-ciel.” Mais Thư fait en sorte que ces collisions de couleurs fonctionnent très bien ensemble. Elle définit avec succès ses propres règles en cours de route, et je suis sûr qu’elle finira par les enfreindre également. Son utilisation de la couleur est précisément ce que le groupe DEVO a fait avec la musique en créant leur interprétation de Satisfaction.  Sortir des anciennes règles  => entrer dans de nouvelles règles => répétition.

 

 

 

 

 

 

 

Ses vêtements sont futuristes et classiques à la fois. Ajuster les modèles avec des lunettes de soleil mode spatial ajoute certainement un plus au côté futuriste. Cependant, la façon dont les vêtements se drapent, la façon dont certains décolletés plongent, dont d’autres se resserrent tout en exposant les épaules nues, quelques fois une fente agressive dans une jupe, tous ces éléments ajoutent une touche de style traditionnel qui conserve un riche héritage vietnamien – chinois. Tout ça me rappellent des images du classique Wong Kar-wai  In The Mood For Love, mais avec des costumes, lunettes de soleil cool et vêtements plus audacieux, il faut le dire.

 

 

 

 

 

 

 

Manteaux luxueux en velours rouge, tweed bleu et or, mini-sacs flamant rose en fausse fourrure et manteaux zébrés roses, body à capuche en velours. Blazers à paillettes, Hauts zébrés…Quelque part ce qu’on peut trouver dans i-D Magazine coté design ! Si MONIQ Studio avait existé à la création de leur premier numéro il y a 40 ans, la marque aurait pu s’y intégrer parfaitement, tout comme d’ailleurs dans leur dernier numéro, réflexion faite. Tout cela pousse la créativité de manière intemporelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion, je paraphraserai les propres mots de Thư lorsqu’elle dit quelque chose comme : “Les gens drôles et étranges dans notre société sont parfois mal compris. J’encourage les âmes et les esprits exceptionnels.”

Bravo Thư, Continue !

 

 

Photos: Thomas Bo Pedersen, Sebastian Graetz, An Bao, Tong My Linh, Nhat Minh Tran / Tomo Project
No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.