Un nuage de cristal sur le Vietnam

 

 

 

 

 

Le Crystal Cloud, une installation d’art sur la rizière en terrasses Mu Cang Chai dans la province septentrionale de Yen Bai a récemment attiré l’attention des habitants et des touristes.

Il a fallu deux ans pour préparer le projet, deux mois pour l’installer, mais il est resté exposé pendant deux semaines seulement. L’œuvre a été retirée tôt parce qu’elle a suscité la controverse parmi la communauté. Beaucoup de gens se demandaient s’il était approprié de mettre cette œuvre éblouissante dans un champ où les agriculteurs et les buffles travaillent tous les jours et s’il était nécessaire d’embellir les rizières, qui sont déjà charmantes et font partie du patrimoine national du pays.

Le district de Mu Cang Chai compte 500 hectares de rizières en terrasses dans les communes de La Pan Tan, Che Cu Nha et De Xu Phinh, cultivées par les ethnies Mong depuis des siècles. Le domaine local où l’œuvre a été installée figure parmi les 2 500 hectares reconnus comme sites du patrimoine national en 2007 par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. L’installation était une structure qui comportait un treillis métallique galvanisé en forme de nuage orné de 59 000 perles de cristal attachées à plusieurs poteaux sur le sommet de Mam Xoi Hill, l’un des sites touristiques les plus populaires de Mu Cang Chai. L’installation d’art est l’invention des paysagistes Andy Cao et Xavier Parrot. L’exécution du projet a été un effort conjoint entre les artistes, les architectes locaux, la communauté de Mong et les autorités provinciales de Yen Bai.

 

 

 

 

Représentant l’organisateur, l’architecte Le Viet Ha a déclaré que le projet a reçu l’autorisation et le soutien des résidents et des autorités locales. Les organisateurs s’étaient engagés à ne pas nuire à la rizière et à garder le paysage complètement intact après l’exposition. Les recettes de la vente des billets sont allées aux propriétaires des champs et aux bénévoles. Le Crystal Cloud a attiré des milliers d’habitants et de touristes lors de ses premiers jours d’ouverture. Beaucoup ont loué l’exposition pour être créative et belle. « Chaque fois que le soleil brille, la lumière se reflète et se disperse dans les sept couleurs de l’arc-en-ciel et peut être vue à des centaines de mètres, même lorsque vous vous tenez sur les collines voisines », explique Nguyen Thi Huong Lien.

D’autres, cependant, n’étaient pas si heureux. Beaucoup sont allés sur les réseaux sociaux pour exprimer leur déception, affirmant que le Crystal Cloud était laid et que l’installation détruisait la beauté naturelle du paysage. Le photographe Doan Dung, qui a pris de nombreuses photos des rizières de Mu Cang Chai, s’est dit déçu. « Je ne sais pas ce qui est beau à ce sujet, la nature originale est déjà un chef-d’œuvre. Ça va juste la gâcher », a-t-il dit. « Les champs en terrasses à Mu Cang Chai sont magnifiques toute l’année. Les visiteurs en mars peuvent voir une surface d’eau scintillante avant que les habitants transplantent des semis de riz d’avril à mai. Après le mois de mai, les collines sont couvertes de vert jusqu’à ce que les champs commencent à jaunir avec du riz mûr début septembre. Pendant la récolte d’octobre, les champs de riz doré se détachent au milieu des forêts vertes. » « Au lieu des champs en terrasses, maintenant je vois des poteaux de fer sans âme et un nuage gris « , a déclaré Dung. « Les gens louent la beauté naturelle des champs avec des fermiers et des buffles qui travaillent sur les récoltes, c’est assez pour le site. Les champs ont attiré beaucoup de monde et ont inspiré de nombreux artistes. Nous n’avons pas besoin d’œuvres artificielles. » La photographe Maika Elan, pense elle que l’oeuvre est belle. Elle a suggéré que les gens devraient être ouverts d’esprit. « Nous devrions encourager les pionniers de l’art », a-t-elle déclaré. « Si vous aimez le site, vous accepterez son nouveau visage, au lieu des stéréotypes, qui sont les mêmes chaque année. »… Suivez l’article on Hands-On

 

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.