LES DÉLICES LES PLUS MORTELS D’ASIE

Lorsque nous voyageons en Asie, beaucoup d’entre nous sont fiers d’expérimenter de nouveaux aliments, mais certains de ces délices peuvent nous rendre violemment malades ou même être mortels. Du fugu Japonais à la soupe de chauve-souris thaïlandaise, voici la nourriture la plus meurtrière d’Asie.

 

Le Fugu (Pufferfish)

 

 

Le Fugu est mangé frit, cru (Sashimi), bouilli ou avec une soupe Miso et peut être bu également dans un Sake au Fugu. Le Fugu contient un poison mortel, la tétrodotoxine qui peut endommager le foie et les organes internes. Au Japon, les gens aiment vivre dangereusement et le Chef tentera de laisser juste la bonne quantité de poison pour que la sensation de picotement passe sur la langue de l’invité sans le tuer !

 

 

La Bullfrog

 

 

Cette grenouille a des substances toxiques qui peuvent causer une insuffisance rénale. Rien à voir avec la délicieuse grenouille Française cuisinée au beurre, à l’ail et au vin blanc …

 

 

 

 

 

Le Sannakji

 

Les Coréens préfèrent la manger crue. Cette pieuvre est démembrée, servie avec de l’huile de sésame et immédiatement proposée sur une assiette. Les capuchons d’aspiration maintiennent leur pouvoir de préhension même après la mort de la pieuvre et parfois, les gens peuvent mourir à la suite d’étouffement en degustant du Sannakji.

 

 

Les palourdes sanguines

 

 

En Asie, les palourdes sanguines sont parfois bouillies trop rapidement et conservent de nombreux virus et bactéries qui peuvent causer l’hépatite A et E, la thyphoïde et la dysenterie.

 

 

 

 

Le Pangium Edule

 

Provenant initialement de la mangrove Indonésienne, le Pangium Edule ne peut être consommé qu’après avoir été porté à ébullition, trempé dans de l’eau ou bouilli dans des feuilles de bananier car il contient du cyanure d’hydrogène qui est toxique pour l’homme.

 

 

 

 

La cervelle de singe

 

Disponibles encore malheureusement en Asie, bien que non autorisées, les cervelles de singe sont consommées crues ou cuites mais de préférence fraîches à même la tête du singe lorsqu’il est toujours vivant. La cervelle de singe peut transmettre une variante de la maladie de Creutzfeldt Jakob.

 

 

 

 

Les baies de sureau

 

 

 

A manger complètement mûres et bien cuites, sans feuilles, brindilles et graines car elles contiennent du cyanure qui peuvent causer de graves diarrhées et convulsions.

 

 

 

 

Les Noix de Cajou

 

Nous aimons les noix de cajou, mais les noix de cajou brutes trouvées dans les supermarchés sont en fait cuites à la vapeur pour enlever leur substance chimique appelée l’Urushiol, un substance trouvée également dans le poisson Ivy. Les noix de cajou ne peuvent donc pas être mangées crues. Des niveaux élevés d’urushiol peuvent être mortels. Le Vietnam est l’un des premiers pays producteurs de noix de cajou.

 

 

La Rhubarbe

 

Oui, la rhubarbe pousse aussi en Asie. Les feuilles contiennent des toxines d’acide oxalique et peuvent causer des troubles respiratoires, des nausées, de la diarrhée, des douleurs oculaires, des brûlures dans la bouche et la gorge etc. si consommées en trop grande quantité. La dose mortelle est de 25 grammes donc 5 kg de rhubarbe pour un humain de 65 kg. A consommer donc avec modération.

 

 

Le Starfruit

 

 

 

Si vous avez des reins fragiles, seulement 100ml du jus de ce fruit peut vous empoisonner car il contient des neurotoxines qui affectent le cerveau et les nerfs.

 

 

 

 

 

 

Le manioc

 

 

Le manioc est consommé bouilli, frit, cuit à la vapeur, grillé ou écrasé et utilisé pour produire une boisson appelée Piwarry. Le manioc contient une forte concentration de Linamarin qui se transforme en cyanure lorsqu’il est consommé cru.

 

 

 

 

Le Tapioca

 

 

Pour la même raison que le manioc, le tapioca, qui est la racine du manioc doit être préparé correctement pour éviter l’empoisonnement.

 

 

 

 

 

Les germes de soja 

 

Les germes de soja sont l’un des pires aliments hébergeurs de bactéries E. Coli, Salmonella et Listeria, qui prospèrent dans les mêmes conditions chaudes et humides que la germination. Alors faites attention où vous les achetez !

 

 

Le Koi plat

 

Le Koi Plat est un plat du plateau Isaan au nord-est de la Thaïlande composé de poisson cru, de fourmis rouges vivantes et d’herbes cuites au jus de citron vert. On pense que le Koi serait une des causes de la transmission du  Cholangiocarcinome.

 

 

Le Durian

 

Manger du Durian peut être dangereux s’il est combiné avec de l’alcool. En effet, le Durian contient du soufre qui, lorsqu’il est ingéré, rend difficile la décomposition de l’alcool par le foie. Mangez du Durian ou buvez, vous devez choisir!

 

 

 

La Thai bat soup

 

La viande de chauve-souris utilisée pour préparer ces spécialités locales peut contenir des parasites ou des agents pathogènes dangereux. Si elle est mal cuite, la viande de ces créatures peut provoquer des maladies graves ou même la mort dans des cas extrêmes.

 

Bon appétit!

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.