LE VIETNAM VOIT SA PREMIÈRE ASSOCIATION OFFICIELLE DE PROTECTION ANIMALE DANS LE PAYS

 

 

 

 

Dans un pays où 5 millions de chiens sont encore consommés chaque année, il était grand temps de voir émerger une association officielle de protection animale. C’est fait. La Vietnam Animal Protection Association a été créée le 3 février 2018 à Da Nang et a élu son premier comité exécutif avec 25 membres. L’association fait désormais partie du Ministère de l’Intérieur et vise à prévenir les formes d’abus et de cruauté envers les animaux.
Les attitudes envers le bien-être des animaux se sont améliorées ces dernières années au Vietnam, mais l’absence d’une législation importante rend le concept encore étrange et vague pour une grande partie de la population. Au Vietnam, 5 millions de chiens sont consommés chaque année. Aujourd’hui, le commerce de la viande de chien au Vietnam suscite un débat de plus en plus vif, à la fois parmi les Vietnamiens et la communauté internationale. Bien que la majorité de la population vietnamienne pense que ce commerce devrait être interdit parce qu’il est illégal et barbare, nous pouvons aussi voir en parallèle, le Vietnam devenir plus riche et la consommation de viande du chien devenir plus commune. Lorsque la viande de chien était autrefois considérée comme très exotique, elle est maintenant beaucoup plus accessible, moins chère et de plus en plus populaire auprès des pauvres.

La viande de chien a acquis une réputation auprès des consommateurs vietnamiens en tant que viande saine et largement disponible, riche en protéines par rapport aux autres viandes (bien qu’elle ne le soit pas). Dans la médecine chinoise, la viande de chien est destinée à augmenter la virilité de l’homme, à réchauffer le sang par temps froid, et est souvent associée à des superstitions culturelles. Il n’est pas rare de voir aujourd’hui au Vietnam une douzaine de chiens ou de chats placés dans une seule petite cage et chargés dans des camions pouvant contenir plus de 1000 animaux par camion et il n’est pas rare d’apprendre que les commerçants pompent l’estomac des animaux avec du riz liquide tandis que les chiens sont encore vivants pour améliorer leur poids et faire plus d’argent par kilogramme. En plus des problèmes de commerce illégal et de moralité, il y a cependant de vrais problèmes de santé associés à la consommation de viande de chien tels que les infections bactériennes comme l’anthrax, l’hépatite leptospirose et même la contraction de la rage.

Aujourd’hui, de nombreuses associations de protection animale se battent toujours pour les droits des animaux au Vietnam. L’année dernière, un accord historique a été signé pour mettre fin à l’élevage de l’ours pour sa bile et le Vietnam a libéré ses ours mais le manque de reconnaissance réelle et le manque de compréhension de la sensibilité animale constitue toujours un obstacle indéniable à l’amélioration du statut des animaux dans le pays.

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.