JOUER AVEC LA NOURRITURE AVEC ALEXANDRA PAKHOLCHUK

 

Alexandra Pakholchuk

 

 

Alexandra Pakholchuk apporte une nouvelle perspective à l’esthétique brillante et raffinée de la photographie culinaire. La photographe ukrainienne basée à Saigon a lancé un projet intitulé « Environmental Food Awareness », qui montre un autre aspect de l’alimentation, celui que nous avons choisi d’oublier. Son projet présente une compilation de dix photos visant à sensibiliser le public aux problèmes environnementaux et psychologiques liés à l’alimentation.

 

 

 

 

 

 

Mermaid of reality – Alexandra Pakholchuk

 

 

 

Bliss Saigon: Alexandra, comment as-tu commencé dans la photographie?

Alexandra Pakholchuk:

La photographie a toujours été pour moi un passe-temps, mais quand je suis arrivée au Vietnam, j’ai commencé à faire de la publicité pour des sociétés de service, principalement dans la photographie culinaire et les événements. C’était de la photo plus traditionnelle, mignonne, féminine et confortable. Bien sûr, ce nouveau projet rompt avec cela.

 

 

 

 

 

 

Queen Of Instant Noodles – Alexandra Pakholchuk

 

 

 

BS: Quel est ton objectif avec ‘Environmental Food Awareness’? Comment penses tu que ce projet sera perçu?

AP: Par-dessus tout, je veux susciter une réaction et faire réfléchir les gens. Je n’essaie pas nécessairement de dire aux gens qu’ils doivent changer leurs habitudes de consommation, c’est plutôt un moyen de les encourager à ralentir et à réfléchir aux origines de ce qu’ils mangent et à leur propre relation avec les aliments.

 

 

 

 

 

 

 

Dog’s Meat Lovers in Vietnam – Alexandra Pakholchuk

 

 

 

BS: Quel a été ton processus lors de la création des photographies et des scènes pour «Environmental Food Awareness»?

AP: Dans l’ensemble, c’est un joli bricolage. Je suis généralement capable de photographier chez moi et de préparer rapidement les plateaux. Si j’ai une idée, j’aime bien y donner suite rapidement. Je ne suis pas du style à rester assise à penser toute la journée, mais j’utilise plutôt une énergie créative pour capturer le moment.

 

 

 

 

 

 

 

BS: Certaines des photos sont assez choquantes. Je pense particulièrement à la photo avec une tête de cochon « Meat is murder ». As tu rencontré des difficultés en essayant de la réaliser?

AP: Avec celle ci en particulier, oui. Je voulais utiliser une vraie tête de cochon! Vous pouvez en trouver en ville, dans le district 8, sur un marché de gros. Ils ne sont ouverts que très tard dans la nuit, et quand je suis arrivé pour essayer d’en acquérir une, ils m’ont dit que les ventes ne commencent pas avant 1 heure du matin. J’ai longtemps essayé de la trouver, mais j’ai finalement fini par utiliser un masque réaliste.

 

BS: Qu’est-ce qu’une photo comme celle-là montre?

AP: Comme je l’ai dit, je n’essaie pas de forcer les gens à changer leurs habitudes. Mais pour moi, voir des photos de boucherie me fait penser aux autres options: la viande artificielle, par exemple, qui peut être une alternative vraiment viable. Chaque année, plus de 100 milliards d’animaux sont tués pour que nous puissions nous nourrir, et ce nombre va augmenter. Nous devons faire quelque chose à ce sujet. Alors, bien sûr, vous pouvez aussi choquer quelques personnes, parce que seules de telles images peuvent vous faire réfléchir un instant sur ce qui se passe autour de vous.

 

« Environmental Food Awareness » a valu à Alexandra Pakholchuk  de figurer sur la liste des candidats retenus pour le prestigieux concours de la meilleure photographe de l’année, à Londres, le « Pink Lady Photographer of the Year« . Nous avons donc choisi de ne pas partager la photographie « Meat is murder »avant que le jugement ne soit rendu. Jusque-là, vous pouvez voir plus de photos d’Alexandra sur la société, l’alimentation et l’environnement sur son compte Instagram: alexandra_pakholchuk, sur FB, et Website

 

 

 

 

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.