EXTRAVAGANCES AU VIETNAM

 

Photos par Leland Bobbé

 

Provoquer l’étonnement et tenter de changer les normes de la vie sociale est un phénomène en évolution au Vietnam, pays en expansion où de plus en plus de nouveautés ont émergé ces dix dernières années. Dans les nuits chaudes de Saïgon et d’Hanoi, nous trouvons les Drag Queens. Ces « créatures » inhabituelles avec un look atypique et un physique très soigné. Ils sont connus de tous, mais peu sont ceux qui les connaissent vraiment. Ces messieurs sont vêtus de magnifiques costumes et ont un maquillage coloré. Leur apparence est sophistiquée et une fois transformés, ces artistes entrent dans la peau de leur personnage. Car, oui, les Drag Queens sont avant tout des acteurs à la recherche de spectacle pour illuminer les yeux des spectateurs. Ils adoptent un comportement de diva, un peu dédaigneux, ils se promènent parmi vos invités et jouent avec eux. Humour épicé, costumes spectaculaires, les Drag Queens sont là. Mais être une Drag Queen est un paradoxe. C’est montrer une complexité qui masque sa tristesse et ses blessures avec petitesse. Oui, ils sont principalement gay, mais qui se soucie de sexualité quand le talent est là ? Être une Drag Queen n’est pas seulement une apparence. En plus de savoir s’habiller et se maquiller, une reine doit aussi être capable de chanter, de danser, d’interagir avec le public, de le faire rire sans le vexer … Un autre défi et non le moindre, est de gérer le regard des gens. C’est un « coming out » à deux niveaux. Souvent, ils doivent d’abord faire un « coming out » en tant que gay et ensuite le faire en tant que Drag Queen, et le second est souvent beaucoup plus difficile.

 

 

L’homosexualité a longtemps été considérée comme un fléau social au Vietnam, mais la tolérance commence à émerger dans un pays où la famille et la tradition sont encore très importantes. Être accepté comme homosexuel n’est pas le seul défi auquel font face les Drag Queens, gagner un revenu en est un autre. Il y a des endroits, des bars, des clubs qui emploient ces acteurs, mais ils sont encore trop peu nombreux, bien qu’il semble que la demande pour ces Reines de la nuit augmente. Au Vietnam, certains de ces artistes sont actifs depuis longtemps mais ne sont pas encore reconnus. Les spectacles sont un moyen d’aider les gens à découvrir, comprendre et apprendre à propos de l’art des Drag Queen. Le Vietnam est considéré comme relativement progressiste sur la question de l’homosexualité. L’État a décriminalisé les célébrations de mariage homosexuel en 2015, le mariage homosexuel est accepté, et aujourd’hui, le gouvernement a rédigé une loi transgenre pour permettre des changements juridiques. Espérons que ces évolutions  aideront ces acteurs passionnés à aller plus loin.

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.