DIOR DIT NON A INSTAGRAM

 

 

 

Dior a dit non à Instagram pour sa nouvelle collection haute couture, affirmant  que les vêtements haute couture présenté par la maison Dior n’ont pas besoin de publicité tapageuse sur les réseaux sociaux. En effet, pour leur nouvelle collection qui se veut discrète, la designer Maria Grazia Chiuri souhaite privilégier un design et artisanat classique plutôt que des remarques tape à l’œil comme les « Like » sur les réseaux sociaux. « La haute couture est un luxe caché » expliquait l’italienne alors que la collection de robes de bal de rêve et la couture inspirée des années 1940 étaient exposées devant l’élite mondiale de la mode à Paris ce 2 juin dernier. « « Le public qui achète de la couture chez Dior n’est pas un public qui passe son temps sur Instagram », a-t-elle déclaré. Je veux rendre hommage à l’atelier du designer où la magie se produit ».

En effet, seules quatorze maisons de couture arborent le label «Haute couture», accordé par le gouvernement français selon des critères stricts, pour refléter l’artisanat de ces vêtements cousus à la main. Le public de la Haute couture sait ce que cela signifie : un modèle  fait spécialement pour vous, juste pour votre corps, qui a besoin de temps pour sa réalisation. Certaines robes nécessitent jusqu’à 800 heures de travail d’où des prix qui peuvent atteindre des dizaines de milliers de dollars. « Parfois, les gens croient que la couture est quelque chose qui doit être ostentatoire, et que si c’est cher, cela doit être visible », a déclaré Chiuri. « Non, La haute couture ce n’est pas ça. »

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.