WORLD CUP 2018: 5 INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES EN RUSSIE

 

 

 

Le football, et en particulier la Coupe du monde, est une industrie de plusieurs milliards de dollars suivie par des milliards de personnes dans le monde entier. Il n’est donc pas surprenant que le secteur technologique ne soit pas à l’abri du changement qui joua un rôle critique pour les diffuseurs, les organisateurs et les spectateurs lors des précédents matchs et la coupe du monde 2018 ne fait pas exception. Mais ce qui est différent aujourd’hui c’est l’impact de la technologie sur le terrain lui même. La dernière coupe du monde au Brésil avait vécu le début de l’aide technologique avec l’aide artificielle apportée au arbitres pour la reconnaissance des buts. Cette année verra l’avènement des arbitres vidéo assistés (VAR), une innovation qui fait la une. Mais VAR n’est pas la seule innovation se déroulant sur et hors du terrain …

 

 

 

 

VAR (assistance vidéo pour arbitre)

Peu de changements récents inhérent au football ont été aussi conflictuels que VAR. Le système est utilisé depuis longtemps pour les match de soccer, de même que pour les match de rugby, tennis, NFL et même pour les matchs de cricket. L’idée est simple: les arbitres peuvent se référer à l’image en cas de changement de jeu, buts, pénalités,  cartons rouges etc. VAR a été testé pour plusieurs compétitions, y compris la FA Cup, mais il a aussi reçu des réaction mitigées demandant que le VAR soit révisé ou même mis au rebut complètement. Mais cela n’a pas découragé la FIFA de l’utiliser pour les 64 matchs. Une équipe d’arbitres assistants vidéo composée d’un VAR principal et de trois VAR auxiliaires a donc été installé dans la salle d’opération vidéo (VOR) du Centre international de radiodiffusion de Moscou.

Les VAR peuvent parler à l’arbitre à l’aide d’un système de radio à fibre optique, tandis que 33 signaux de caméra de diffusion et deux caméras hors-champ dédiées sont directement transmis au VOR en utilisant le même réseau. Huit de ces flux sont au ralenti et quatre sont au super ralenti. Pour les knockout game, il y a aussi deux autres caméras filmant en ultra-ralenti. L’idée est que chaque VAR regarde un flux de caméra différent, informant les arbitres de toute erreur ou incident manqué lorsque l’arbitre demande de l’aide … Lire la suite de l’article sur Hands-On

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.