10 forêts à couper le souffle au Vietnam pour les amoureux de la nature

 

Si l’agitation d’Ho Chi Minh-City vous donne envie de vous diriger vers la nature, ne cherchez pas plus loin que ces retraites vertes et luxuriantes.

 

Cuc Phuong national park

 

 

 

Situé dans la province de Ninh Bình, dans le delta du fleuve Rouge au Vietnam, Cuc Phuong a été le premier parc national créé au Vietnam en 1960. Il abrite aujourd’hui 25 000 hectares, la plus grande réserve naturelle du pays pour la faune et la flore. Il accueille 97 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, 36 espèces de reptiles, 17 espèces d’amphibiens, 11 espèces de poissons, 2 000 espèces de plantes et des milliers d’espèces d’insectes. Le parc se compose de montagnes karstiques verdoyantes et de vallées luxuriantes. L’altitude varie de 150 mètres à 656 m au sommet des monts May Bac, ou Silver Cloud Mountain. Les montagnes calcaires abritent de nombreuses grottes accessibles à l’exploration.

 

 

Ba Be National park

 

 

 

Le lac Ba Be ou parc national Ba Be est situé dans la province de Bac Can, à 240 km de Hanoi. Il couvre plus de 23 000 hectares de cascades, de rivières, de vallées profondes, de lacs et de grottes. La région abrite de nombreuses communautés de minorités ethniques et possède un écosystème très riche comprenant près de 1 300 espèces de flore, dont de nombreuses plantes rares et 182 espèces d’orchidées.

 

 

Phong Nha – Ke Bang, National park

 

 

 

Le parc national de Phong Nha – Kẻ Bàng est situé dans une zone calcaire de 2 000 km2 en territoire vietnamien et borde une autre zone calcaire de 2 000 km2 à Hin Namno en territoire laotien. Le parc a été créé pour protéger l’une des deux plus grandes régions karstiques du monde avec 300 grottes et pour protéger l’écosystème de la forêt de calcaire de la région de la chaîne Annamite sur la côte centre-nord du Vietnam. L’une des grottes, la grotte Sơn Đoòng, découverte lors de l’enquête menée en 2009 par les explorateurs britanniques et vietnamiens, est considérée comme la plus grande grotte du monde. Le parc accueille de nombreux primates tels que des singes noirs, cinq langurs de couleur et des gibbons noir à la joue blanche. Il couvre une superficie totale de 857,54 km2 divisée en trois zones, une « zone strictement protégée » (648,94 km2), une « zone de récupération écologique » (174,49 km2 ) et une « zone de services administratifs » (34,11 km2).

 

 

Bach Ma National park

 

 

 

Le parc national Bach Ma a été créé le 15 juillet 1991 à l’extrémité de la chaîne de montagnes Truong Son, qui s’étend à partir de la frontière vietnamienne. Avec un paysage naturel impressionnant et une flore et une faune diversifiées, le parc est un site éco-touristique attrayant préservant de nombreux animaux rares et une flore extrêmement diversifiée. Il abrite 1 406 espèces de plantes, avec plus de 300 espèces de plantes médicinales précieuses, de nombreuses espèces de mammifères dont un grand nombre d’espèces rares, 333 espèces d’oiseaux, 31 espèces de reptiles, 21 espèces d’amphibiens, 39 espèces de poissons, 218 espèces de papillons et 178 espèces de coléoptères. Près du parc, à une altitude comprise entre 1 000 et 1 444 m, les Français ont construit en 1932 un grand complexe de villégiature aujourd’hui restauré, abritant 139 villas, marchés, banques, bureaux de poste, piscines, courts de tennis et 19 km route reliant la route nationale 1A au centre de Bach Ma.

 

 

Yok Don National park

 

 

 

Le parc national Yok Don, situé dans la commune de Krông Na, a été créé en 1991 pour protéger 582 km² de la forêt de plaine de khp. La superficie totale est de 1 155,45 km² plus une zone tampon de 1 138,9 km2. Il borde la forêt protégée de Mondulkiri (Cambodge) à l’ouest et fait partie du plus grand complexe d’aires protégées en Asie du Sud-Est. La végétation du parc national Yok Don est dominée par une mosaïque de forêts de feuillus et de forêts semi-persistantes en particulier sur les collines et le long des cours d’eau. Ce parc est un site important pour la conservation d’espèces menacées à l’échelle mondiale, telles que le tigre indochinois, le léopard indochinois, l’éléphant indien et le gaur.

 

 

Cát Tiên National Park

 

 

 

Situé dans le sud du Vietnam, à environ 150 km au nord de Ho Chi Minh-Ville, le parc a une superficie d’environ 720 km2 et protège l’une des plus vastes zones de forêts tropicales de plaine encore présentes au Vietnam. Intégrant initialement deux secteurs en 1978, le parc a ouvert le troisième secteur en 1992 en accueillant les rhinocéros de Java vietnamiens. Les trois zones ont été combinées pour former un parc en 1998. Le site archéologique de Cát Tiên est situé juste à l’extérieur des limites du parc, sur la rive nord du Dong Nai. Là, les fouilles effectuées entre 1994 et 2003 ont révélé un groupe de temples, appartenant à une civilisation hindoue jusque-là inconnue, qui habitait probablement la région entre le IVe et le IXe siècle de notre ère.

 

 

The Tra Su forest

 

 

 

Au sud du Vietnam, à seulement 30 km au sud-ouest de Chau Doc, se trouve la forêt Tra Su, avec un écosystème d’arbres à cajuputs bordant des chemins poussiéreux et une forêt de mangroves inondée qui constitue un magnifique terroir pour les plantes et les animaux du parc. Abritant 140 espèces de flore, 70 espèces d’oiseaux, 11 espèces d’animaux, 25 espèces de reptiles et 23 espèces de poissons, la forêt est faite pour les amoureux de la nature. La meilleure façon de découvrir la région est de faire une excursion d’une journée dans la forêt inondée de juillet à décembre, lorsque l’eau recouvre l’ensemble de la forêt de cajuput de la commune de Van Giao, dans le district de Tinh Bien, et permet ainsi de faire des promenades en bateau autour de celle-ci.

 

 

Gao Giong Eco Tourism site

 

 

 

Le site d’écotourisme de Gao Giong, créé en 2003, est situé dans la région de la forêt de cajuput du Delta, qui couvre une superficie totale de 1 700 hectares, avec 1 200 hectares de forêt de cajuput et plus de 100 espèces d’oiseaux. L’année dernière, plus de 100 000 cigognes à bec ouvert ont niché là-bas. Le site d’écotourisme de Gao Giong est divisé en quatre sections comprenant plus de soixante-dix kilomètres de canaux et vingt kilomètres de digues. Pendant de nombreuses années, le site d’écotourisme de Gao Giong a été reconnu comme le plus grand lac de poissons d’eau douce de la région de Dong Thap Muoi.

 

 

Xeo Quyt Cajuput Forest

 

 

 

Malgré qu’elle ne soit pas trés grande, la fôret de  Xeo Quyt cajuput  (également appelée Rung Tram) est un magnifique site de 52 hectares situé près du village de My Hiep, et l’une des dernières forêts naturelles du Delta du Mékong. Ce champ de 52 ha contient 20 ha de cajuputs âgés de plus de 30 ans. De 1960 à 1975, pendant la guerre contre les Etats Unis, l’endroit servait de base à l’armée. Aujourd’hui, le site cache encore des restes de bunkers Viet Cong.

 

 

Tan Lap Cajuput Forest

 

 

 

Situé dans la province de Long An, à 100 km de Ho Chi Minh-Ville, Tan Lap, également appelé village flottant, est une forêt naturelle de cajuput, une vaste étendue s’étendant sur des milliers d’hectares le long de la rivière Vam Co Tay. Les vastes forêts de cajuput, les champs de lotus, les étangs de nénuphars et les rizières constituent le paysage. L’endroit abrite des centaines d’oiseaux, de poissons et d’espèces d’amphibiens, qui contribuent à former le divers écosystème du delta du Mékong.

 

 

 

 

No Comments Yet

Comments are closed

Newsletter

About Us

Bliss Saigon is an online magazine dedicated to the Art of living in Ho Chi Minh City and Asia. The magazine present a unique editorial approach based on experts and influencers contributions, written with optimism, humor and accessibility, offering an interactive and ludic reading on lifestyle topics with sharp selections for unique insights.